ende Glossar

Ozone, mesure de

En tant qu’oxydant puissant, l’ozone est employé dans beaucoup de procédés chimiques dont la stérilisation dans la production d’eau potable. (Production d eau potable). Des générateurs transforment l’oxygène pur ou celui de l’air en ozone sous l’effet de décharges électriques. Ensuite il entre en contact avec le milieu à traiter dans des chambres de réaction.

Le besoin d’ozone varie en fonction de la quantité et les propriétés du produit à traiter. De plus, les générateurs ne fournissent pas une concentration constante, même à courant électrique constant. C’est pourquoi la mesure en continu joue un rôle important pour la surveillance de la quantité produite et, à la sortie des réacteurs, la mesure de la concentration résiduelle.

Les méthodes normalisées allemandes qualifient la mesure photométrique comme méthode quantitative, indépendante d’étalonnage. Elles précisent que l absorption doit être mesurée à la longueur d’onde monochromatique de 254 nm et l’affichage représenter une valeur d absorbance univoque. Les deux conditions sont remplies par le photomètre SIGRIST : la lampe Hg basse pression avec un filtre interférentiel garantit la monochromie et la méthode de mesure (méthode à deux faisceaux) assure la corrélation univoque entre l’absorbance et l’affichage. Dans ces conditions le coefficient d&aposabsorption; spectral relatif selon DIN 19627 et IAO (International Ozone Association) est de 3024 litre/mol cm et peut être considéré comme valeur absolue qui ne nécessite pas d’étalonnage.

Les concentrations mesurées (p.ex. en g/m3 dépendent de la température et la pression ambiantes. Pour les ramener aux conditions normales (p.ex. g/Nm3 on applique la formule

K concentration aux conditions normales
(0° C, 1013mbar)

K’ concentration mesurée aux conditions dans la cellule de mesure

p pression dans la cellule de mesure en mbar

t température dans la cellule de mesure en °C

L’effet des conditions ambiantes sur la concentration est donc :

Les rapports entre les indications de concentration courantes sont :

Nm3 désignant un mètre cube de volume normal aux conditions de température et pression normalisées.

Index

Contact

{{selectedCountry.Name}} {{country.Name}}
{{vendor.BusinessAreasString}} {{area.Name}}
{{vendor.BusinessAreasString}}

Main Office