ende Glossar

Brasserie

Les applications de la photométrie industrielle en brasserie sont nombreuses et variées. Elles ne se limitent pas au domaine de la production de la bière proprement dite, où SIGRIST a été le pionnier de la surveillance de la filtration par la mesure de turbidité, mais comprennent aussi les mesures dans

  • la préparation de l’eau de brassage,

  • le traitement des eaux résiduaires,

  • la surveillance de changements de phase

détecteur coupe-phase,

  • les contrôles en laboratoire.

La préparation de l’eau de brassage comporte, selon la qualité de l’eau brute disponible, les mêmes procédés que la production d eau potable, soit floculation, filtration sur sable, stérilisation à l’ozone (ozone, mesure de), filtration sur charbon actif (filtre à charbon actif).

Dans le procédé de fabrication proprement dit, la mesure de la turbidité après la filtration finale est l’application la plus répandue. On y emploie la méthode de mesure sous deux angles différents qui permet de différencier la taille des particules présentes. D’autres points de mesure se situent dans la clarification du moût, l’addition de levure et de la mesure de la couleur en fin de production.

Des photomètres SIGRIST de détection de changement de phase sont employés dans différents applications (eau-moût, levure-bière, bière-eau). Détecteur coupe-phase.

Une version de laboratoire du turbidimètre SIGRIST permet la mesure d’échantillons en cuvette ou en bouteille. Elle est équipée d’un mécanisme de rotation et d’une évaluation électronique qui éliminent l’effet perturbateur des irrégularités du verre des bouteilles. De plus, la mesure s’effectue en bain-marie, disposition qui évite la formation de condensations par des échantillons froids.

La figure 7 représente le procédé de fabrication de la bière avec les points de mesure couramment équipés.

Index

Contact

{{selectedCountry.Name}} {{country.Name}}
{{vendor.BusinessAreasString}} {{area.Name}}
{{vendor.BusinessAreasString}}

Main Office